La pratique régulière d’un exercice physique augmente les besoins alimentaires en protéines. Ajuster les apports en protéines représente donc un enjeu crucial chez le sportif :

  • pour compenser les pertes en acides aminés suite à un exercice musculaire soutenu. Il faut réparer les micros lésions dues à l’effort et reconstruire le muscle.
  • pour lui permettre de développer sa masse musculaire.

Plus de protéines, mais pourquoi ?

Le mécanisme à l’origine de l’augmentation des besoins en protéines chez le sportif est lié à la déstabilisation de l’équilibre qui constitue le muscle, lors de l’exercice physique.

La masse musculaire résulte toujours d’un équilibre entre des protéines qui se construisent et des protéines qui se détruisent, en particulier durant l’exercice.

Pendant l’effort physique, il y a une accélération de tous les processus qui vont détruire les protéines musculaires. En parallèle, la construction des protéines musculaires diminue.

Dès la fin de l’effort physique, la construction musculaire redémarre de manière très importante. Il faut alors avoir à disposition les acides aminés pour la construction des protéines du muscle.

Le saviez-vous ?

Les acides aminés constituent les unités de base de fabrication des protéines.

Certains sont qualifiés d’acides aminés essentiels car notre organisme n’est pas capable de les synthétiser et qu’il est nécessaire de lui fournir via l’alimentation.

Certains acides aminés essentiels sont particulièrement intéressants dans le cadre de la pratique sportive : il s’agit des acides aminés branchés ou BCAA. En effet, les BCAA (leucine, isoleucine, valine) représentent 35% des acides aminés essentiels utilisés pour la formation des protéines musculaires.

De nombreuses études scientifiques (Shimomura et al., 2004 ; Anthony et al., 2001 ; Rennie et al., 2006 ; Shimomura et al., 2006) ont identifié la leucine , parmi les BCAA, comme un acide aminé clé pour stimuler la synthèse des protéines du muscle.

En phase capitale de récupération à l’effort, il faut fournir des protéines à l’organisme.

Plus de protéines, mais combien ?

La part de l’augmentation des besoins en protéines chez le sportif est liée à l’intensité de l’exercice pratiqué et sera un peu plus importante en cas d’activités comme la musculation que pour les activités d’endurance telles que la course à pied, le cyclisme ou la natation.

Quel que soit le sport pratiqué, la ration de protéines nécessaire à l’entretien de la masse musculaire est en générale de l’ordre de 1,3 à 1,8 g /kg/j.

Besoins en protéines selon l'intensité du renforcement musculaire

Plus de protéines, mais lesquelles ?

Quel que soit le sport pratiqué, la ration de protéines est importante ainsi que la qualité nutritionnelle des protéines.

Le lait et les produits laitiers, source en protéines pour leur apport complet en acides aminés essentiels, en glucides, lipides ainsi que vitamines et minéraux retiennent ainsi l’attention des nutritionnistes du sport.

Le lait de vache contient 2 catégories de protéines intéressantes pour le sport :

  • Les protéines à digestion lente, comme les caséines, efficaces pour la reconstruction musculaire.
  • Les protéines à digestion rapide, comme celles du lactosérum qui sont intéressantes pour le gain de masse musculaire quand elles sont associées à des apports énergétiques.

La solution Eurial Ingrédients et Nutrition

Au sein de la gamme EuriNutri™, EuriNutri™ 80 NS et EuriNutri™80 NS Instant représentent une source de protéines rapides du lait, particulièrement riche en leucine.

La production des EuriNutri™ 80 NS de la gamme EuriNutri™ à partir de lait plutôt que de lactosérum permet d’obtenir un profil en acides aminés bien spécifique. Elles sont exemptent de GMP (Glycomacropeptide), dérivé de la production de fromage qui réduit généralement la valeur nutritionnelle des protéines de lactosérum. EuriNutri™ 80 NS présente donc une teneur en leucine supérieure de 16% en moyenne par rapport aux traditionnels concentrés de lactosérum (WPC) issus de la fabrication du fromage.

comparatif des différents profils d'acides aminés
Comparatif des profils d’acides aminés : WPC80 issue de fromagerie et WPC80 Native issue du lait
Nos produits vous intéressent ?

Contactez-nous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Contactez-nous